Taux immobiliers en baisse : où acheter dans les meilleures conditions? ?

Accueil > Actualités prêt immobilier > Taux immobiliers en baisse : où acheter dans les meilleures conditions? ?

Retour à la liste

Publié le 13 Juin 2018

taux-immobilier-baisse-2018

Les Français empruntent de plus en plus : en 2017, les encours des crédits immobiliers ont bondi de 6 % sur l’Hexagone — alors même que l’augmentation, à échelle européenne, est de 4,3 %. Enthousiasmés par des taux toujours plus attractifs, les particuliers, visiblement confiants, concrétisent leur projet d’achat et agrandissent plus volontiers leur patrimoine.

Pour autant, les conditions varient d’une ville à l’autre : aussi, avant d’investir, le choix de l’emplacement mérite une mure réflexion, car certaines agglomérations sont beaucoup plus chères que d’autres.

 

Toute l’Europe emprunte davantage : la France en haut de la liste

D’une manière générale, puisque la Banque Centrale Européenne maintient des taux bas pour encourager le marché et dynamiser l’activité dans le secteur des crédits, tous les habitants du continent voient leurs ambitions augmenter.

Ainsi, en 2017, on a identifié une augmentation de 4,3 % des encours des crédits immobiliers sur l’Union Européenne : en somme, une plus grande quantité de personnes a décidé de devenir propriétaire de sa résidence principale. En parallèle, on suppose aussi une hausse du pouvoir d’achat, avec des crédits plus élevés, participant à cette croissance des encours.

Le secteur du prêt hypothécaire affiche de bons résultats partout en Europe, mais on observe quelques disparités entre les pays. Globalement, la France reste la plus active, avec une hausse de 6 %. Du côté de l’Allemagne et du Royaume-Uni, là où l’immobilier se porte également très bien, l’augmentation avoisine les 4 %.

Cette dynamique existe depuis plusieurs années. En revanche, en 2017, on identifie des hausses historiques, puisqu’elles étaient plutôt de l’ordre de 2 à 3 % l’année dernière.

Baisse des intérêts : quelles conséquences sur les comportements ?

La baisse des intérêts métamorphose profondément le marché de l’immobilier : il y a 10 ans, par exemple, on n’envisageait pas les projets d’accession à la propriété de la même manière. Désormais, devant l’attractivité des conditions d’emprunt, on n’hésite pas à demander des sommes plus importantes, que l’on rétribue sur la même durée — voire sur un délai plus long, sachant que les primo-accédants sont parfois très jeunes et peuvent se placer sur 25 à 30 ans.

En France, les taux des crédits immobiliers sont encore plus bas qu’ailleurs, ce qui peut expliquer cette position plus dynamique par rapport aux autres états européens. Concrètement, la concurrence entre les établissements sévissant, les banquiers s’adaptent et revoient autant que possible leurs taux à la baisse. Pour eux, l’emprunt immobilier s’apparente à un véritable produit d’appel, qui leur garantit une clientèle présente sur plusieurs décennies : ils en ont besoin pour nourrir leur portefeuille de contacts, mais aussi fidéliser leurs interlocuteurs.

Contre toute attente, cette tendance à emprunter plus n’endette pas davantage les ménages, qui se positionnent malgré tout sur des projets qui leur sont accessibles, notamment parce qu’ils s’entourent d’experts pour obtenir de bons conseils. Pour réussir son projet, le choix d’un courtier en immobilier se révèle toujours fructueux : il permet de bénéficier des meilleurs intérêts, tout en s’assurant de se lancer dans un achat fiable et profitable.

Quelles sont les villes les moins chères ?

La ville la moins chère de France semble rester Saint-Étienne et juste derrière, on trouve Le Mans. D’autres agglomérations en développement, aujourd’hui très accessibles, offrent un bon potentiel d’investissement : Le Havre, Besançon ou encore Mulhouse.

En revanche, dans d’autres villes déjà très prisées, la tension fait rage. Si Paris reste la ville la plus onéreuse, d’autres ne sont pas très loin derrière, à l’image de Lyon ou Bordeaux. Rennes, Montpellier et Marseille demeurent également très attractives, ce qui rend les logements plus chers.

Rien ne vous empêche d’investir dans ces villes : si vous vous faites accompagner d’un courtier immobilier, vous vous appuierez sur une aide qualifiée pour réussir à faire les meilleurs choix, conclure les meilleurs financements et alimenter intelligent votre propre patrimoine.

Pour joindre un courtier Prelys :

09 80 80 04 01

(prix d'un appel local)

Les taux fixes du moment
Durée
10 ans
15 ans
20 ans
25 ans
Taux
0,90%
1,20%
1,40%
1,60%
Nos simulateurs
×

Inscription à la newsletter

Votre inscription est bien enregistrée !
Un email automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse email suivante : .

Vous ne retrouvez pas cet email dans votre boîte de réception ? Pensez à vérifier si vous ne l’avez pas reçu parmi vos courriers indésirables ou « spam ».

Merci de votre confiance !

×

Désinscription à la newsletter

Votre désinscription a bien été prise en compte.

Merci et à bientôt !