Les conséquences du prélèvement à la source sur la capacité d’emprunt et le pouvoir d’achat immobilier

Accueil > Actualités prêt immobilier > Les conséquences du prélèvement à la source sur la capacité d’emprunt et le pouvoir d’achat immobilier

Retour à la liste

Publié le 03 Octobre 2018

Le prélèvement à la source va constituer une sorte de « Big Bang fiscal ». Après une période d’atermoiement, le gouvernement va bien mettre en vigueur cette mesure à partir du 1er janvier 2019. Cette modification du prélèvement de l’impôt va certainement avoir des conséquences en matière d’emprunt immobilier. Revue de détails.

impot-a-la-sourceUne perte du pouvoir d’achat immobilier ?

Aujourd’hui, lorsque l’on réalise un crédit immobilier, ce sont les revenus imposables qui sont pris en compte par la banque, pour calculer votre capacité d’emprunt. Jusqu’à présent, l’impôt sur le revenu est considéré comme une charge du « reste à vivre ».

Le principe du prélèvement à la source est que les impôts sont retranchés de votre salaire. Or, le prélèvement à la source va diminuer les revenus des Français sur la feuille de paie même si, les revenus nets sont les mêmes. Pour les banques qui ne prennent pas en compte les impôts, la capacité d’emprunt va donc mécaniquement s’en trouver diminuée.

Les incertitudes liées au taux d’endettement des emprunteurs pris en compte par les banques

Une grande inconnue va donc être de savoir si les banques vont pouvoir modifier leur fameux seuil de 33% de taux d’endettement pour les emprunts immobilier ? Si ce n’est pas le cas, il existe donc un risque fort de ralentissement des transactions immobilières, car la capacité d’emprunt de nombreux Français s’en trouverait diminuée. Pour le moment, seule la banque HSBC est décidée à prendre en compte le salaire net d’impôts avant même que la réforme du prélèvement à la source soit en place. Mais de nombreuses banques n’ont pas l’intention de modifier les règles de calcul.

Toutefois, certaines pourraient prendre en compte le « net à payer avant impôt sur le revenu » qui restera noté sur les bulletins de paie en plus du nouveau « net à payer après prélèvement de l’impôt », le montant effectivement versé au salarié. La capacité à bien gérer votre budget risque d’être davantage analysée qu’auparavant. Les emprunteurs ayant une capacité d’épargne plus importante pourraient être privilégiés, et les dossiers seront véritablement traités de façon personnalisée. Autre sujet d’inquiétude, le risque d’un effet psychologique « d’appauvrissement » en ayant le sentiment de « gagner moins d’argent » au regard de la diminution du salaire sur la fiche de paye.

Une baisse de la capacité d’emprunt immobilier ?

Quoi qu’il en soit, malgré un taux d’emprunt qui reste très bas (1,43% en août 2018) le marché de l’immobilier risque de connaitre au début de l’année 2019 une période délicate. De nombreux Français risquent d’être dans une position d’attentisme sur le marché. De nombreux professionnels de l’immobilier voudraient que le gouvernement mette en place une consultation de l’ensemble des acteurs du secteur du crédit afin de trouver un terrain d’entente et de mettre en place des pratiques communes qui évitent des effets négatifs pour les ménages.

Capacité d’emprunt immobilier et prélèvement à la source : quelques exemples concrets

Ainsi, selon des chiffres du Figaro, si nous prenons :

  • Le cas d’un célibataire qui a des revenus de 5 000 euros avant impôt, avec le prélèvement à la source, sa capacité d’emprunt devrait diminuer d’environ 61 000 euros pour un crédit sur 25 ans.
  • Autre exemple, si nous choisissons le cas d’un couple avec un enfant qui a des revenus de 3 200 euros avant impôt, avec le prélèvement à la source, sa capacité d’emprunt devrait diminuer d’environ 7 800 euros pour un crédit sur 25 ans.
  • Enfin, pour un couple avec deux enfants avec 5000 euros de revenus, la capacité d’emprunt pourrait baisser de 28 000 euros environ sur 25 ans.

 

Les banques seront-elles plus souples sur le taux d’endettement ? Dans cette situation, assez incertaine pour l’instant, les services d’un courtier immobilier peuvent vous faciliter la prise de décision et la comparaison des taux d’endettement des différentes banques et leur façon d’étudier les dossiers de demande de crédit immobilier. Prelys Courtage vous accompagne dans vos démarches pour obtenir les meilleures conditions auprès des banques pour votre crédit avec un service haut de gamme et personnalisé.

 

Source : Le Figaro

Pour joindre un courtier Prelys :

09 80 80 04 01

(prix d'un appel local)

Les taux fixes du moment
Durée
10 ans
15 ans
20 ans
25 ans
Taux
0,85%
1,15%
1,35%
1,50%
Nos simulateurs
×

Inscription à la newsletter

Votre inscription est bien enregistrée !
Un email automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse email suivante : .

Vous ne retrouvez pas cet email dans votre boîte de réception ? Pensez à vérifier si vous ne l’avez pas reçu parmi vos courriers indésirables ou « spam ».

Merci de votre confiance !

×

Désinscription à la newsletter

Votre désinscription a bien été prise en compte.

Merci et à bientôt !