L‘investissement locatif, grâce aux différents dispositifs que l’Etat a pu mettre en place, est aujourd’hui l’un des placements les plus rentables. Concernant la Loi Pinel, l’année 2022 sera la dernière année pour profiter entièrement de ces avantages fiscaux !

Le 31 août dernier en marge d’une conférence sur l’habitat de demain, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a évoqué la mise en place d’un nouveau dispositif « Super Pinel », destiné à prendre le relai et booster l’investissement immobilier des particuliers.

 

Qu’est-ce-que la Loi Pinel ?

La Loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière permettant aux investisseurs qui achètent un bien immobilier neuf en location de bénéficier d’allégements fiscaux sous réserve de respecter certaines conditions. Depuis le 1er janvier 2021, seuls les appartements situés dans les immeubles collectifs sont concernés par la Loi Pinel.

Rappel des conditions :

  • Le logement doit être loué pour une durée comprise entre 6 à 12 ans
  • Le loyer demandé doit être inférieur au plafond fixé par la loi en fonction de la zone géographique du logement et de sa surface
  • Le bien doit être loué à des locataires dont les revenus n’excèdent pas les plafonds de ressources fixés par la loi
  • Le logement doit être situé dans une zone géographique où le déséquilibre entre l’offre et la demande de logements est important

L’investissement de la méthode Pinel s’applique jusqu’à deux maisons par an, avec un plafond d’investissement de 300 000 euros par personne, et un plafond de 5 500 euros par mètre carré de surface habitable.

Selon la durée du bail, 6, 9 ou 12 ans, les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% de l’investissement, dans la limite de 63 000 euros. À partir de 2022, jusqu’en 2024, le plafond sera réduit progressivement à 14%.

 

La Loi Pinel prolongée jusqu’en 2024, avec de nouveaux taux de réductions d’impôts

La loi Pinel succédant au dispositif Duflot en 2014, se voit aujourd’hui reconduite jusqu’en 2024. Aujourd’hui, le dispositif Pinel permet une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 63.000 euros.

À compter de 2023, l’avantage fiscal sera progressivement revu à la baisse : 

  • 10,5% (au lieu de 12%) pour les locations de 6 ans
  • 15% (au lieu de 18%) pour les locations de 9 ans
  • 17,5% (au lieu de 21%) pour les location des 12 ans.
  • La réduction d’impôt maximum sera de 52 000€.

Pour les investissements réalisés en 2024 :

  • 9% (au lieu de 10,5%) pour les locations de 6 ans
  • 12% (au lieu de 15%) pour les locations de 9 ans
  • 14% (au lieu de 17,5%) pour les location des 12 ans.
  • La réduction d’impôt maximum sera de 42 000€.

Le Super Pinel annoncé par le Ministre chargé du Logement cohabitera en 2023 avec le Pinel actuel, qui lui, disparaitra en 2023.

 

Pourquoi investir en Loi Pinel ?

En 2021, les taux de crédits immobiliers sont historiquement bas, c’est alors la meilleure condition pour commencer à investir et ainsi à préparer votre retraite.

Le dispositif Pinel présente de nombreux avantages comme :

  • Des réductions fiscales importantes (12%, 18%, 21%)
  • Constitution d’un patrimoine immobilier
  • Récupération du bien au bout de 6 ans.
  • Rente locative à la fin de votre emprunt.
  • Plus-value à la revente.
  • Exonération de taxe foncière pendant 2 ans.
  • Frais de notaire réduits.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il peut être intéressant de faire appel à un courtier immobilier Prelys Courtage, surtout quand on débute dans l’investissement locatif. Grâce à sa connaissance du marché du crédit et de la politique des banques, le courtier immobilier Prelys Courtage sera en mesure de vous négocier les meilleures conditions de prêt (taux et garanties).