Négocier un prêt immobilier pour construire sa maison

Vivre dans sa propre maison est un enjeu de taille et un objectif de vie pour beaucoup. Certains ont même l’ambition de la construire, mais ce choix est difficile et demande bien souvent des concessions. Les taux immobiliers sont historiquement bas. En effet, vous avez dû en entendre parler… Plus que jamais, la conjoncture économique est favorable aux projets de constructions immobilières. Cependant, les conditions d’obtention d’un prêt immobilier ne sont pas les mêmes selon les types de projets. Ainsi, les modalités vont différer d’un projet d’achat d’un bien immobilier d’occasion par rapport à un projet de construction (construction d’une maison neuve par exemple). Dans le cas d’un projet de construction Il existe plusieurs modes opérationnels. En fonction de ses modes, auto construction, maison d’architecte, maison de constructeur immobilier, les conditions d’accord des banques ne sont pas les mêmes. Les compétences d’un courtier immobilier à vos côtés vous permettront donc d’acquérir la vision et les connaissances nécessaires pour profiter pleinement de cette aubaine et obtenir le meilleur taux.

Financer la construction de sa maison

Il existe 3 façons principales pour construire sa maison, avec un constructeur, un architecte et en auto-constructeur. Les banques n’ont pas les mêmes réactions selon les projets et demandent certaines conditions pour savoir s’il faut accepter ou non un prêt immobilier.

Prêt immobilier constructeur

Le client va confier la construction de la maison à un constructeur. Il est le maitre d’ouvrage et le maitre d’œuvre du projet. Il garantit donc la livraison de la maison. Si jamais le client ne peut rembourser son prêt, la banque va pouvoir s’approprier le bien immobilier. Elle sera donc encline à accepter le prêt immobilier puisque les risques pour elle sont nuls.

Prêt immobilier architecte

Pour construire sa maison, le client va confier le rôle de maitre d’œuvre à une entreprise d’architecture, mais le client est le maitre d’ouvrage. Il existe donc un risque pour la banque, car seulement l’architecte offre une garantie pour la banque. Elle ne sera pas forcément emballée par le projet, mais il est possible qu’elle accepte le prêt immobilier.

Prêt immobilier auto-constructeur

Le client va être le maitre d’œuvre et le maitre d’ouvrage de la construction de sa maison. Il peut passer par des intermédiaires comme des artisans pour faire les travaux, mais il endosse la responsabilité totale de sa construction. Les banques sont très frileuses et ont beaucoup de mal à accepter le prêt immobilier.

La présence du courtier immobilier

Grâce à son réseau et à sa connaissance du marché immobilier, le courtier va vous permettre un gain indéniable en temps et en argent pour construire votre maison. En effet, celui-ci sait parfaitement comment faire pour porter dossier correspondant aux attentes de la banque alors que le client ne sait pas forcément le faire. Il connait les banques capables de financer votre projet immobilierLe courtier va s’occuper de tout : de la construction de votre dossier jusqu’à la négociation de votre prêt. Pour les banques, la présence d’un courtier leur permet de gagner du temps, car le client est déjà qualifié par le travail du courtier. Enfin, les banques vont accorder plus facilement des prêts avec un courtier ayant déjà travaillé avec elle grâce aux relations antérieures entre les deux partis. Le phénomène du courtage immobilier est en plein essor en France. Dans 30 % des prêts accordés, les clients ont fait appel à un courtier. Il y a 15 ans, ce chiffre s’élevait à 15 %.

Réseau Prelys Courtage
4.9
Basé sur 3838 avis
×
js_loader