Contrairement à certaines idées reçues, vous n’avez aucune obligation d’accepter le contrat d’assurance-crédit que vous propose la banque. Bien que cela ne soit pas toujours facile, il est tout à fait possible de revoir les conditions d’assurance au moment de la négociation du prêt.

Si toutefois la démarche s’avérait infructueuse, vous pourriez toujours effectuer une délégation d’assurance, en vous tournant vers un organisme externe à la banque. Dans ce cas, si vous optez pour un contrat incluant les mêmes garanties que l’offre de votre banque, celle-ci ne pourra pas refuser votre choix.

 

Votre banque vous proposera d’office un contrat d’assurance du groupe

Lorsque vous allez demander un crédit immobilier à votre banque, celle-ci vous proposera de souscrire son assurance de groupe, qui comprend notamment la garantie invalidité-décès.

Le contrat groupe comporte des avantages intéressants, tels que la simplicité des démarches. En effet, l’assurance de groupe se négocie et se valide en même temps que le crédit immobilier, ce qui permet de gagner un temps non négligeable.

Mais en contrepartie, ce type de contrat sera généralement peu personnalisé et nettement plus coûteux qu’un contrat d’une compagnie d’assurance, surtout lorsque l’emprunteur est jeune et/ou non-fumeur. À noter que dans cette période de taux bas, le coût de l’assurance occupe une grande place dans le prix total du crédit immobilier.

 

Les conditions de l’assurance-crédit peuvent être discutées pendant la négociation du prêt immobilier

Avant de songer à faire jouer la concurrence, vous pouvez tenter de négocier les conditions du contrat d’assurance proposé par la banque. Dans ce cas précis, le but sera plutôt d’obtenir un taux d’assurance plus bas pour les mêmes garanties : la banque n’acceptera pas de supprimer des garanties de votre contrat.

Cependant, négocier le taux d’assurance est particulièrement difficile, en particulier lorsque l’on manque d’expérience dans le domaine immobilier. Aussi, il faut savoir que le taux d’assurance est automatiquement plus élevé lorsque l’emprunteur exerce un métier dit à risque ou présente un état de santé considéré comme plus fragile.

Afin d’augmenter vos chances de succès dans la négociation de votre taux d’assurance, il peut être très judicieux de faire appel à un courtier en prêt immobilier. Certaines agences de courtage, comme c’est le cas de Prelys, disposent de nombreux contacts. Ils seront en mesure de vous faire bénéficier de taux d’assurance plus avantageux.

Opter pour un contrat d’assurance externe à la banque permet de payer jusqu’à 3 fois moins cher

Grâce à la délégation d’assurance, il vous sera possible de souscrire une assurance emprunteur auprès de l’organisme de votre choix. Dans la grande majorité des cas, cela vous permettra de bénéficier de garanties nettement plus intéressantes pour le même prix, ou bien de faire baisser votre taux d’assurance afin de réaliser des économies.

En effet, on estime que choisir le contrat d’une compagnie d’assurance à la place de celui de la banque permet d’économiser jusqu’à 3 fois le coût initial.

Enfin, la délégation d’assurance sera également une solution intéressante si vous exercez un métier à risque, qui nécessite des garanties spécifiques à un travail particulier.

 

Prelys Courtage dispose d’un grand nombre de partenaires assureurs

Situé en région Centre-Val de Loire (Tours, Blois, Orléans, Bourges) et à la Réunion (Saint-Leu), Prelys Courtage vous fournira un accompagnement complet dans votre projet immobilier. Grâce à leurs nombreux partenaires assureurs, nos experts pourront mettre en concurrence l’offre de votre banque, via la délégation d’assurance.

Pour obtenir une étude personnalisée concernant votre future assurance-crédit, il vous suffit de remplir ce formulaire dédié. Un conseiller vous rappellera rapidement afin de discuter de votre projet.

 

Les banques n’ont pas le droit de vous refuser la délégation d’assurance

Notez que depuis la loi Lagarde de 2010, les banques n’ont plus le droit d’obliger leurs clients à accepter leur contrat d’assurance : les emprunteurs sont toujours libres d’opter pour l’assureur de leur choix.

Par conséquent, peu importe les circonstances, il est parfaitement autorisé d’effectuer une délégation d’assurance tant que les garanties demandées par votre banque sont bien incluses dans le nouveau contrat.