Vous avez enfin trouvé le bien de vos rêves, mais il sera nécessaire d’y faire quelques travaux une fois la vente conclue ? Que vous ayez prévu d’installer une cuisine équipée, de refaire la peinture ou encore de diviser une pièce en deux, sachez qu’il existe toujours un moyen de financer votre projet.

Parmi les différentes options, les principales sont les suivantes : compter sur sa propre épargne, inclure les travaux dans son prêt immobilier ou obtenir un prêt personnel.

 

L’épargne personnelle permet de financer ses travaux sans aucuns frais

Comme vous pouvez vous en douter, financer ses travaux de ses propres deniers constitue la solution la plus simple et la plus rentable. En utilisant votre propre épargne pour mener à bien votre projet, vous n’aurez aucuns frais à payer et aucun compte à rendre à votre conseiller bancaire.

Pour utiliser votre épargne de la manière la plus intelligente possible, l’idéal reste de diminuer l’apport de votre prêt immobilier pour, à la place, l’utiliser pour payer vos travaux sans avoir besoin de passer par la banque.

Toutefois, afin de vous assurer que votre épargne est suffisante pour couvrir la totalité de vos dépenses, il est important de bien évaluer les coûts des travaux. Si vous rencontrez des difficultés dans cette étape, n’hésitez pas à recourir à un courtier immobilier, qui saura analyser précisément le budget qu’il vous faut prévoir.

 

L’épargne personnelle peut également être financée par un emprunt familial ou un don familial

S’il advient que votre budget est insuffisant, sachez que vous aurez toujours la possibilité de demander un coup de pouce à votre famille. En effet, il existe deux dispositifs qui peuvent compléter voire totalement remplacer une épargne :

  • Le prêt familial est un crédit comme un autre, à la différence qu’il se fait entre les membres d’une même famille et qu’il laisse une grande liberté d’organisation. Bien que ce prêt soit généralement à taux zéro, rien n’empêche les parties de convenir d’un taux d’intérêt si elles le souhaitent, dans la limite des seuils d’usure. À savoir que si le prêt est supérieur à 760 €, il doit faire l’objet d’une déclaration au service des impôts.
  • Le don familial est une donation en argent que vous fera un parent, sans qu’il n’y ait de condition en retour. Peu importe son montant, la somme peut être versée par chèque, par virement bancaire ou en liquide. Les dons familiaux doivent obligatoirement être déclarés au fisc, mais ils ne sont pas forcément imposables : plusieurs possibilités d’exonération existent.

 

Le prêt immobilier peut couvrir des travaux valant moins de 10 % de la valeur du bien

Il est tout à fait possible de demander un financement par l’intermédiaire de votre crédit immobilier, à condition que les travaux fassent partie de votre projet et ne dépassent pas 10 % de la valeur du bien immobilier.

Toutefois, les banques ont tendance à être plus réticentes à accorder des prêts qui dépassent le prix du bien. Par conséquent, pour inclure vos travaux dans le prêt immobilier, il vous faudra convaincre votre conseiller en lui expliquant clairement votre projet et en lui donnant tous les documents relatifs.  

 

Le prêt immobilier avec travaux comporte des avantages non négligeables

Inclure vos futurs travaux dans votre prêt immobilier est un choix judicieux, qui comporte de nombreux atouts. Tout d’abord, il faut savoir que le crédit immobilier est actuellement proposé à des taux exceptionnellement bas. Ce n’est pas le cas des prêts consommation, dont les taux sont très nettement supérieurs.

De plus, contrairement au prêt consommation, le crédit immobilier permet d’emprunter sur une très longue durée : on parle en effet de crédits sur 25, 30 voire même 35 ans dans certains établissements. Vous pourrez donc prendre tout le temps qu’il vous faudra pour rembourser les coûts des travaux.

Enfin, si vous demandez un prêt consommation en même temps que votre crédit immobilier, vous aurez deux mensualités à payer, ce qui risque d’être financièrement délicat. En ajoutant les travaux à la somme de votre emprunt immobilier, vous obtiendrez le lissage des deux montants et ne paierez qu’une mensualité.

Vous l’aurez compris, le prêt immobilier avec travaux permet de concilier parfaitement la sécurité et la rentabilité.

 

Mais inclure les travaux dans son crédit immobilier n’est pas toujours évident 

Malgré ses nombreuses qualités, le prêt immobilier a également ses limites. En effet, bien que la grande majorité des travaux soient éligibles au crédit immobilier, les installations électroménagères et l’aménagement du jardin ne peuvent pas être pris en compte. Il sera donc nécessaire de choisir un autre type de financement. En ce qui concerne ces deux éléments, le prêt à la consommation peut être une excellente alternative.

De même, il faut savoir qu’avant d’accorder l’augmentation du prêt immobilier, les banques exigent toujours un devis émanant de l’entreprise chargée des travaux, afin de s’assurer du montant exact de l’intervention. Par conséquent, le professionnel que vous choisirez pour vos travaux doit impérativement être précis dans ses calculs : vous n’aurez pas droit à l’erreur.

Si vous lui donnez toutes les informations nécessaires et négociez le mieux possible, votre banque acceptera certainement de financer votre projet. Mais si, malgré tout, votre banque refuse votre demande, il sera préférable de se tourner vers les banques concurrentes. Celles-ci seront bien plus promptes à vous accorder le crédit que vous souhaitez, étant donné qu’elles y gagneront un client sur le long terme.

 

Faire appel à un courtier assurera la réussite de votre projet immobilier

Une fois votre accord de principe donné et le compromis de vente signé, vous n’aurez généralement que 45 jours pour démarcher les banques et obtenir votre crédit immobilier ; vous serez certainement pressé par les délais.

Aussi, afin de pouvoir comparer tranquillement les offres, il est fortement conseillé de vous faire aider par un courtier immobilier pour cette étape. Cela vous évitera notamment de devoir accepter une offre désavantageuse, faute de mieux.

Situés à Tours, Blois, Orléans, Bourges et Saint-Leu à la Réunion, les courtiers de Prelys Courtage vous assisteront de A à Z. Après avoir discuté de votre projet, nos experts se chargeront de trouver la banque et l’offre qui vous conviennent le mieux.

 

Prelys Courtage pourra également vous conseiller les meilleurs professionnels du Centre-Val de Loire et de la Réunion

Vous hésitez encore sur la société à qui confier vos travaux ? Pas d’inquiétude : grâce à notre vaste réseau de partenaires agréés, nous serons mesure de vous conseiller les meilleures entreprises pour l’exécution de vos travaux. Bien évidemment, la totalité de nos collaborateurs sont des professionnels fiables et parfaitement qualifiés.

Enfin, en s’appuyant sur leur connaissance pointue du marché du crédit immobilier, les courtiers Prelys vous constitueront un dossier convaincant et feront en sorte de vous décrocher les meilleurs taux possible. Afin d’obtenir le financement de vos travaux, ils présenteront le devis et toutes les informations nécessaires aux conseillers bancaires.

Plus qu’une agence de courtiers, nous sommes avant tout des partenaires de confiance. Pour en savoir plus sur nos services, il vous suffit de remplir ce court formulaire afin de nous expliquer votre projet. L’un de nos conseillers vous rappellera dans les plus brefs délais pour une étude personnalisée et entièrement gratuite de votre situation.

 

Le prêt consommation est plus facile à obtenir et il permet un financement plus complet

Contrairement au prêt immobilier, le prêt personnel peut couvrir n’importe quel type de travaux. De même, les banques accordent le prêt consommation plus facilement et plus rapidement qu’un prêt immobilier. Enfin, alors que la somme empruntée avec le crédit consommation était autrefois limitée à 75 000 €, ce n’est plus le cas depuis 2016.

Vu de cette façon, le prêt consommation a tout l’air d’un dispositif parfait… mais il faut se méfier de ses apparences !

 

Les contraintes du prêt consommation sont à prendre très au sérieux

Si les banques accordent le prêt consommation avec une certaine facilité, c’est justement parce qu’au-delà de ses avantages, il présente de lourdes contraintes.

À l’inverse du crédit immobilier, le prêt personnel a pour particularité d’être court. Dans la grande majorité des cas, il ne dépasse pas 7 ans. De même, comme il a été expliqué dans les parties précédentes, le prêt consommation comporte des taux très nettement supérieurs à ceux du prêt immobilier.

La courte durée associée à des taux élevés font de ce prêt un investissement peu rentable. Mais le véritable problème quand on associe le prêt consommation à un prêt immobilier, c’est qu’il est difficile de les lisser. Par conséquent, les mensualités vont devoir s’ajouter, ce qui réduira drastiquement votre capacité d’endettement par la suite.

 

Malgré sa simplicité apparente, le prêt consommation nécessite lui aussi un devis précis de la part du professionnel

S’il est effectivement plus facile d’obtenir un prêt consommation qu’un prêt immobilier, les conseillers bancaires n’en sont pas moins exigeants pour autant, en ce qui concerne les documents à fournir. S’il espère obtenir son crédit, l’emprunteur devra donc présenter un devis précis indiquant le montant exact des travaux.

Encore une fois, il convient donc de bien se renseigner sur le prix des travaux pour éviter toute mauvaise surprise au moment de la négociation du prêt. Gardez toujours à l’esprit que pour tout projet immobilier, l’anticipation est la clé de la réussite.

Réseau Prelys Courtage
4.9
Basé sur 3988 avis
×
js_loader