Lorsque vous allez demander un prêt immobilier à un organisme de prêt, celui-ci va vous demander de souscrire un contrat d’assurance emprunteur. Il comprend plusieurs couvertures dont, au minimum, les garanties décès et invalidité. Votre banque vous recommandera ensuite de choisir son propre contrat d’assurance, dit « assurance de groupe », souvent très simple, mais assez coûteux.

Néanmoins, depuis 2010, vous avez le droit d’opter pour un autre contrat d’assurance que celui de votre banque afin de payer moins cher et/ou de bénéficier d’une meilleure couverture. Sur cette page, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance du prêt immobilier et sur les démarches de délégation d’assurance.

 

Qu’est-ce que l’assurance-crédit et à quoi sert-elle ?

L’assurance-crédit permet à l’emprunteur et à ses proches d’être protégés en cas de défaut de remboursement de crédit, quand celui-ci est lié à un problème de santé ou à son décès. Bien qu’elle ne soit pas officiellement obligatoire, l’assurance emprunteur est, dans les faits, exigée par toutes les banques.

L’assurance emprunteur comporte au moins une couverture en cas de maladie, de handicap ou de décès. Dans de nombreux cas, une garantie chômage est également incluse. Des couvertures spécifiques peuvent aussi être ajoutées en cas de problèmes de santé ou de métier considéré « à risques ».

Avec la baisse constante des taux d’intérêt bancaires, l’assurance occupe une place de plus en plus importante dans le coût total du crédit. Dans certains cas, elle peut représenter jusqu’à un tiers du taux global. Aussi, afin que votre projet soit le plus rentable possible, il est important de bien choisir votre assurance emprunteur.

 

Quels sont les différents types d’assurance emprunteur ?

Il existe deux grandes catégories d’assurance-crédit, ayant chacune ses particularités : l’assurance de groupe (liée à votre banque) et l’assurance individuelle (externe à votre banque).

 

L’assurance de groupe, simple, mais coûteuse et peu complète, est proposée automatiquement par l’organisme prêteur

Quand vous allez demander un crédit immobilier à votre banque, celle-ci va automatiquement vous conseiller de souscrire à son assurance de groupe. Il s’agit tout simplement de l’assurance partenaire de l’établissement de prêt. Le contrat d’assurance de groupe reposera donc sur une relation tripartite entre vous, l’assureur et la banque.

Par exemple, si vous demandez un crédit auprès de l’organisme BMP Paribas, celui-ci vous redirigera certainement vers son partenaire Cardif pour votre assurance emprunteur. Bien entendu, la banque a tout intérêt à ce que vous souscriviez son assurance-groupe.

 

L’assurance de groupe est surtout intéressante pour un profil considéré « à risque »

Le principal avantage de l’assurance de groupe est sa simplicité. En effet, la majorité des emprunteurs contractant ce type de contrat le font dans un souci de rapidité. Puisque l’établissement assureur sera partenaire de votre banque, les démarches d’adhésion seront liées à votre souscription au crédit.

Ce type de contrat a également pour particularité d’avoir un prix mutualisé, c’est-à-dire globalement similaire pour tous les emprunteurs (d’où la notion de « groupe »). Par conséquent, les emprunteurs plus âgés et/ou ayant des problèmes de santé paieront souvent moins cher avec l’assurance de groupe qu’avec un autre type de contrat, puisque les autres assurés payeront pour eux.

Néanmoins, les qualités de l’assurance de groupe sont à double tranchant. D’abord, en raison de sa simplicité, ce contrat comporte généralement des garanties limitées qui sont les mêmes pour tous les clients (et qui ne s’adaptent pas à un besoin particulier).

De même, la mutualisation de la prime peut aussi être un défaut pour les emprunteurs jeunes et en bonne santé, qui devront payer bien plus cher qu’ils ne le devraient. Pour ce type d’emprunteur, le coût peut être jusqu’à 3 fois supérieur à celui d’une assurance classique.

 

L’assurance individuelle, externe à la banque, comporte de meilleures garanties et un tarif plus avantageux

Contrairement au fonctionnement tripartite de l’assurance de groupe, l’assurance individuelle est un contrat directement conclu entre l’emprunteur et un organisme assureur externe à la banque. Il s’agit d’un contrat que vous choisissez librement, que ce soit au moment de négocier votre prêt ou au cours de votre crédit.

Il existe de très nombreux assureurs indépendants, qu’il s’agisse de petits organismes ou de grands groupes. Pour les salariés de certains secteurs, il est même possible de souscrire un contrat d’assurance spécialisé. Par exemple, les fonctionnaires peuvent notamment opter pour une mutuelle de la fonction publique, qui leur offrira une couverture adaptée à leur statut pour un tarif très avantageux.

Pour la majorité des emprunteurs, l’assurance individuelle est plus intéressante et plus rentable

À l’inverse du contrat d’assurance-groupe, l’assurance individuelle est hautement personnalisable selon votre profil. En optant pour ce type de couverture, vous pourrez ajouter toutes les garanties dont vous avez besoin, et les modifier selon vos préférences.

Mais le principal avantage de l’assurance individuelle est que vous aurez la possibilité de faire jouer la concurrence entre les différents établissements, afin de bénéficier d’une offre plus avantageuse. Par conséquent, l’assurance externe à la banque est souvent bien moins couteuse que l’assurance de groupe.

Cependant, une fois encore, une exception s’applique quant aux emprunteurs ayant une santé plus fragile. Étant donné que le prix d’une assurance individuelle n’est pas mutualisé comme c’est le cas de l’assurance de groupe, cette dernière sera probablement plus intéressante. De même, en contrepartie de ses qualités, le contrat d’assurance individuelle a pour défaut d’être plus difficile à souscrire que l’assurance de groupe.

 

Avec la loi Lagarde, les banques ne peuvent plus obliger leurs clients à choisir leur assurance de groupe

Contrairement à ce que laissent parfois croire les conseillers bancaires, l’emprunteur n’est pas obligé d’accepter l’assurance proposée par la banque. En effet, depuis 2010, la loi Lagarde autorise les emprunteurs à choisir une assurance emprunteur individuelle auprès d’un autre établissement : c’est la délégation d’assurance.

Pour ce faire, la seule condition est de trouver un contrat comportant toutes les garanties demandées par votre banque. Cette dernière, dans la majorité des cas, ne demande que les garanties de base (décès, maladie et handicap). Si l’assurance choisie inclut les exigences de votre banque, celle-ci n’aura aucun droit de s’opposer à votre choix.

 

La délégation d’assurance peut s’effectuer n’importe quand et n’a pas besoin d’être justifiée

Grâce à la loi Lagarde, vous n’avez aucune obligation vis-à-vis de votre banque quant à votre assurance emprunteur. Vous pouvez donc opter pour un autre type de contrat comme bon vous semble, sans avoir besoin d’expliquer votre choix.

Dans l’idéal, la délégation d’assurance doit se faire pendant la négociation du contrat. Néanmoins, si vous avez déjà souscrit l’assurance groupe de votre banque, ce n’est absolument pas un problème : chaque année, les emprunteurs ont la possibilité de changer leur contrat d’assurance à la date anniversaire du prêt.

Aussi, dans le cas où le contrat d’assurance proposé par votre banque vous paraît trop cher ou trop peu complet, l’idéal sera d’opter pour la délégation d’assurance. De cette manière, vous pourrez choisir le contrat qui convient le mieux à vos attentes auprès d’un organisme extérieur à votre établissement de prêt.

 

La délégation d’assurance reste une démarche compliquée à mettre en œuvre

Comme nous l’avons expliqué, il existe de très nombreux organismes assureurs qui proposent des contrats plus ou moins avantageux selon votre situation ; comparer les établissements est donc une étape aussi nécessaire que chronophage. D’autant plus que si vous venez de signer le compromis de vente, votre temps sera souvent très limité.

Aussi, faire son choix parmi la multitude d’offres d’assurance et négocier le contrat peut s’avérer une étape relativement compliquée, et c’est encore plus vrai quand on n’a encore jamais effectué une telle démarche. C’est pourquoi, en cas de difficultés, l’idéal sera de faire appel à un professionnel qui pourra vous épauler dans vos démarches.

 

Un courtier en prêt immobilier vous donnera des conseils pertinents et vous aidera à trouver l’assurance qui vous convient le mieux

Il existe de nombreux professionnels qui pourront vous conseiller dans le choix de votre assurance emprunteur et vous accompagner dans les démarches liées. Parmi eux, le plus compétent reste le courtier.

Étant spécialiste du crédit immobilier, cet expert dispose généralement d’un cercle de partenaires au sein des organismes assureurs, auxquels il a déjà présenté plusieurs dossiers.

De ce fait, il sera en mesure de vous obtenir une réponse dans les plus brefs délais et, la plupart du temps, une offre privilégiée. Faire appel à un courtier immobilier sera une belle opportunité de gagner à la fois du temps et de l’argent.

 

Les experts courtiers de Prelys vous accompagneront dans les démarches de délégation d’assurance

Situé en Centre-Val de Loire (Orléans, Blois, Bourges, Tours), en Nouvelle-Aquitaine (Bayonne) et sur l’île de la Réunion (Saint-Leu, Saint-Pierre, Saint-Paul), les courtiers Prelys vous fourniront une aide complète dans recherche de votre assurance individuelle.

Forts de notre connaissance du marché et de notre important réseau d’assurances partenaires, nous serons en mesure de dénicher l’assurance individuelle la mieux adaptée à votre profil.

Pour prendre contact avec les courtiers Prelys et être accompagné dans la souscription de votre assurance emprunteur, il vous suffit de remplir ce formulaire simplifié. Un conseiller Prelys prendra contact avec vous dans les plus brefs délais pour discuter de votre projet immobilier.