Généralement égal à 10 % de la somme empruntée, l’apport est la somme que vous financez vous-même afin de compléter votre crédit et payer les frais liés à l’achat. Il est de notoriété publique que l’apport est un élément très important, pour lequel les banques sont souvent très insistantes. Toutefois, il reste possible d’emprunter sans apport et il existe pour cela un contrat adapté : le prêt à 110 %. Aussi, afin d’augmenter vos chances d’obtenir un crédit à 110 %, l’idéal est de faire appel à un courtier immobilier. Vous souhaitez demander un crédit immobilier à votre banque, mais vous ne pouvez ou ne voulez pas fournir d’apport ? Cet article est fait pour vous.  

L’apport est une somme d’argent que vous fournissez vous-même pour l’ajouter à votre crédit immobilier

Lorsque vous allez demander un crédit immobilier à votre banque, le sujet de l’apport sera certainement abordé. Cette somme, équivalente à au moins 10 % du montant à emprunter, a en effet de multiples usages.  

L’apport est un bon moyen de prouver à la banque que vous êtes un bon payeur

Avant toute chose, l’apport est vu comme une véritable preuve de sérieux par les conseillers bancaires. Si l’emprunteur fournit une somme, l’établissement de prêt ne sera pas le seul à prendre des risques pour le projet immobilier. La banque sera donc prête à vous faire confiance et à vous accorder un taux bas. De même, l’apport du crédit immobilier est également un signe de « bonne santé financière ». Si vous avez su vous constituer une épargne au fil des années, cela signifie que vous êtes capable d’assumer sans problème les mensualités de votre prêt.  

L’apport du prêt immobilier vous permet de payer tous vos frais relatifs à l’achat

Lorsque vous allez effectuer votre achat immobilier, quelques frais annexes devront s’ajouter. Parmi eux, on compte notamment les frais de dossier, les frais de garantie, les frais de notaire et les frais de courtage. Cependant, avec un crédit immobilier classique, la somme prêtée ne peut pas dépasser 100 % de la valeur du bien. En principe, l’apport du crédit immobilier vous permet de payer ces coûts supplémentaires. C’est l’une des raisons pour lesquelles les banques préfèrent que l’emprunteur finance lui-même cette partie.  

Si vous ne fournissez pas d’apport, la banque devra vous prêter une somme supérieure à la valeur du logement

Naturellement, si vous ne financez pas les frais supplémentaires de votre achat, la banque devra le faire à votre place. Pour ce faire, il existe un prêt spécial que toutes les banques sont disposées à accorder : le crédit à 110 %. Bien qu’il soit tout à fait possible d’obtenir ce type de contrat si vous avez un bon dossier, le prêt à 110 % pose un problème de sécurité aux banques. En effet, dans le cas où vous ne parviendriez pas à rembourser votre crédit, la banque devrait alors saisir le bien et le revendre pour récupérer son argent. Or, si elle avait financé elle-même vos frais d’achat, elle ne pourrait pas recouvrer toutes ses dettes et serait donc perdante. Vous l’aurez compris : au-delà de son aspect pratique, l’apport est un véritable gage de sécurité pour les banques.  

Les banques accordent des crédits sans apport aux primo-accédants, mais pas à n’importe lesquels

Si l’apport n’est pas un élément obligatoire pour obtenir un prêt immobilier, il est toutefois un excellent levier de négociation. Comme nous l’avons expliqué, cet élément constitue le gage de sécurité idéal pour les banques, qui n’auront pas à prendre de véritable risque en vous prêtant de l’argent. Quand vous démarcherez les banques et leur annoncerez que vous ne fournirez pas l’apport, elles seront certainement inquiètes de prime abord. Mais il sera toujours possible de faire pencher la balance en votre faveur, à condition d’avoir un bon dossier et de savoir comment le mettre en valeur.  

Ne pas pouvoir fournir l’apport pour son premier achat immobilier peut être vu comme un signe d’instabilité financière

Ne pas pouvoir (ou vouloir) fournir l’apport peut être vu comme un signe d’instabilité financière. Les banques pourraient penser que vous avez une mauvaise gestion de vos comptes et que vous dépensez sans compter, en particulier si vous êtes souvent à découvert. Si le fait de vouloir emprunter sans apport a tendance à inquiéter les banques, c’est parce que cela montre souvent une incapacité à épargner. Bien évidemment, ce n’est pas toujours le cas. Pour en être certaine, votre banque sera très attentive au critère suivant.  

Si vos futures mensualités coutent nettement plus cher que votre actuel loyer et que vous n’avez pas d’épargne, il sera très difficile d’obtenir un prêt

Afin de déterminer si vous avez les capacités à rembourser votre prêt, la banque regardera la somme de vos charges actuelles, et les comparera avec vos charges futures. Si, en contractant le prêt voulu, vous allez payer davantage qu’avant tout en ayant les mêmes revenus, la banque ne souhaitera probablement pas prendre le risque. En effet, les banques se méfient avant tout du saut de charge, c’est-à-dire la différence entre votre actuel loyer et vos futures mensualités. S’il est trop important, cela ne jouera évidemment pas en votre faveur et vous devrez utiliser vos meilleurs arguments pour convaincre la banque que vous pouvez améliorer votre comportement financier. Vous souhaitez vous faire une idée sur le montant de votre saut de charge ? Estimez dès maintenant le montant de vos futures mensualités avec notre calculateur de crédit immobilier et comparez-le avec le montant de votre loyer actuel.  

Il est possible d’emprunter sans apport, à condition de compenser avec une bonne gestion financière

Demander un crédit sans apport n’est peut-être pas toujours facile, mais ce n’est pas impossible pour autant. Au-delà de votre épargne, il existe d’autres points sur lesquels la banque sera attentive. Parmi eux, on peut bien sûr citer vos revenus et vos charges fixes, mais également votre manière de gérer votre compte en banque.  

Vous devez gérer vos finances de manière raisonnable et prévisible

Si vous souhaitez obtenir un crédit immobilier sans apport, vous allez devoir démontrer à votre banque que vous pourrez payer toutes vos mensualités sans faute. Pour ce faire, il vous faudra présenter le plus de documents possible afin d’expliquer pourquoi vous ne pouvez ou ne souhaitez pas donner d’apport pour financer votre projet immobilier. La banque, quant à elle, inspectera en profondeur votre historique de paiements et de revenus afin de bien cerner votre comportement financier. Si vous percevez un salaire relativement faible, mais que vous faites toujours en sorte de régler vos dettes, cela pourrait très bien suffire à rassurer votre conseiller bancaire. À l’inverse, si vous avez tendance à dépenser tout votre salaire et à être régulièrement à découvert, la banque sera bien plus hésitante à vous accorder un crédit sans apport.  

Si vos mensualités sont inférieures ou égales à votre loyer actuel, les choses seront très différentes

Comme nous l’avons cité dans la partie précédente, le saut de charge est un élément pris très au sérieux par les banques. Si vous souhaitez emprunter sur une longue durée et que vos mensualités demandées (plus les charges) sont égales ou inférieures au coût de votre actuel loyer, les banques seront nettement moins méfiantes à votre égard. En effet, les établissements de prêt recherchent d’abord la sécurité. Aussi, votre conseiller sera bien plus enclin à vous faire confiance si vous pouvez lui fournir une preuve que vous avez été capable de payer, sur une longue durée, l’équivalent des mensualités que vous demandez.  

Votre taux d’endettement doit être raisonnable et votre reste à vivre suffisant

Vous avez déjà certainement entendu dire que pour obtenir un prêt immobilier, il faut impérativement avoir un taux d’endettement inférieur à 33 %. La réalité est un peu plus complexe, puisque ce paramètre n’est pas forcément pertinent pour les personnes aux revenus aisés, pour qui le taux d’endettement pourrait tout à fait être supérieur à 33 %. Aussi, le véritable critère que les banques prendront en compte sera votre reste à vivre, c’est-à-dire l’argent qu’il vous restera une fois que vous aurez payé toutes vos charges (mensualités, factures, impôts, etc.). Celui-ci devra vous permettre de financer votre nourriture, votre habillement, vos dépenses courantes, mais également votre épargne. Avoir un reste à vivre suffisant est absolument nécessaire pour décrocher un crédit immobilier, et c’est encore plus vrai dans le cas d’un prêt sans apport. Puisque la banque sera la seule à prendre les risques, elle sera très pointilleuse quant à votre capacité à rembourser le crédit sans faute, tout en vous constituant une épargne. Afin d’éviter les mauvaises surprises au moment de négocier votre crédit, il est préférable de déterminer dès maintenant si votre reste à vivre sera suffisant par rapport au prêt que vous demandez. Pour ce faire, vous pouvez utiliser notre simulateur de capacité d’emprunt.  

Faire appel un courtier immobilier vous permettra d’emprunter sans apport plus facilement

Même si en ayant un très bon profil d’emprunteur, il n’est pas toujours évident de convaincre les banques lorsque l’on souhaite emprunter sans apport, en particulier pour son premier achat immobilier. Aussi, afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable de faire appel à un professionnel. Grâce à sa connaissance du marché et à ses nombreux contacts auprès des banques, le courtier en prêt immobilier vous mettra en valeur aux yeux des conseillers bancaires. Pour ce faire, il pourra notamment vous constituer un dossier pertinent, qui contiendra toutes les informations nécessaires à rassurer les banquiers. De même, il saura négocier à votre place afin de vous obtenir le meilleur taux que votre profil permet pour votre crédit sans apport.  

Prelys, courtier en région Centre-Val de Loire et à la Réunion, vous accompagnera dans votre projet de crédit sans apport

Situé à Orléans, Tours, Blois, Bourges et Saint-Leu à la Réunion, Prelys Courtage vous aidera à obtenir un crédit sans apport à un taux avantageux. Grâce à leur connaissance des banques et à leur important réseau de partenaires, nos courtiers immobiliers seront en mesure de vous décrocher une offre parmi les meilleures du marché. Si vous souhaitez faire appel aux courtiers Prelys pour négocier votre crédit sans apport, présentez-nous votre projet dès maintenant en remplissant ce court formulaire. L’un de nos conseillers vous rappellera bientôt pour une étude gratuite et sans engagement.
Réseau Prelys Courtage
4.9
Basé sur 3838 avis
×
js_loader