Lorsque l’on souhaite comparer deux offres de crédit, il est tentant de se focaliser uniquement sur le taux d’intérêt bancaire. Cependant, pour calculer le véritable coût du crédit, il existe de nombreux autres paramètres à prendre en compte, tels que l’assurance emprunteur ou encore les frais de garantie. Voici les 4 principaux éléments qui permettent de déterminer le coût du prêt immobilier.  

Les intérêts bancaires déterminent en grande partie le coût du crédit immobilier

Les premiers facteurs influençant le coût du crédit immobilier sont bien sûr le montant des intérêts bancaires et la durée du prêt. Bien que les taux soient en baisse, les meilleures offres sont toujours réservées aux clients présentant le moins de risques selon les banques. Aussi, pour bénéficier du taux le plus bas possible, il est important de présenter un dossier de qualité à la banque. Cela implique notamment d’avoir un emploi stable, des revenus suffisants et une bonne gestion financière. Dans l’idéal, il faudrait pouvoir fournir un apport d’au moins 10 % de la somme à emprunter.  

Plus la durée d’emprunt est longue, et plus les taux d’intérêt du crédit seront importants

La durée moyenne des prêts immobiliers est actuellement très haute, ce qui signifie que les banques encouragent leurs clients à emprunter sur le long terme. Pourtant, il faut garder à l’esprit que la durée de l’emprunt joue un rôle notable sur le coût total de votre crédit immobilier. En optant pour un crédit à longue durée, vous payerez non seulement un plus grand nombre d’échéances, mais aurez également un taux d’intérêt plus élevé que la moyenne. Bien entendu, plus la durée sera courte, et plus les coûts du prêt seront minimes. C’est la raison pour laquelle il est préférable, dans la mesure du possible, de toujours opter pour un crédit de moins de 20 ans.  

Pour décrocher le meilleur taux immobilier et faire baisser les coûts de son prêt, il est important de comparer les offres bancaires

Les taux immobiliers n’ont jamais été aussi bas que maintenant, et cela a un impact considérable sur le coût des crédits. Bien entendu, ce sont généralement les profils les plus aisés qui décrochent les meilleurs taux du marché. Néanmoins, peu importe votre profil, vous augmenterez considérablement vos chances d’obtenir un taux avantageux en mettant les banques en concurrence. En effet, dans le but d’attirer les épargnants, les banques ont tendance à réserver leurs meilleurs taux immobiliers aux nouveaux clients. Cela dit, lorsque vous aurez signé votre compromis de vente, vous n’aurez généralement que 45 jours pour souscrire un crédit immobilier. Aussi, afin de pouvoir comparer les offres malgré ces délais serrés et éviter les mauvaises surprises, l’idéal est de se faire aider par un professionnel.  

Faire appel à un courtier en prêt immobilier vous permettra de bénéficier d’un taux d’intérêt plus bas grâce à la négociation

Si vous souhaitez décrocher le taux d’intérêt le plus bas que votre profil permet, recourir à un courtier immobilier est la meilleure solution. Grâce à sa connaissance du marché et son réseau de partenaires bancaires, le courtier saura comparer les offres bancaires pour trouver celle qui vous convient le mieux. Ensuite, le courtier immobilier vous constituera un dossier pertinent afin de retenir l’attention des banques, puis se chargera de négocier à votre place pour convaincre les conseillers bancaires. En fin de compte, faire appel à un courtier immobilier vous permettra non seulement de faire baisser le coût du crédit, mais également de gagner du temps et d’être accompagné dans toutes les étapes de votre projet. Si vous souhaitez obtenir l’aide d’un courtier Prelys pour négocier le taux de votre crédit, cliquez sur ce lien. Une fois que vous aurez rempli ce formulaire simplifié, un conseiller Prelys vous rappellera rapidement pour discuter de votre projet. L’appel est entièrement gratuit et sans engagement.  

L’assurance emprunteur joue également un rôle considérable sur le coût du prêt

En deuxième position, les intérêts de l’assurance emprunteur impactent également grandement le coût du crédit. Officiellement, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance pour son crédit immobilier. Toutefois, dans les faits, toutes les banques l’exigent. En effet, l’assurance-crédit permet à l’emprunteur et à ses proches d’être couverts en cas de problèmes de santé. Elle comprend toujours une garantie décès, mais aussi une couverture pour les maladies et pour les handicaps. L’assurance emprunteur peut également inclure une garantie chômage. Bien entendu, le coût de l’assurance-crédit varie considérablement en fonction de l’âge, des antécédents médicaux, de la situation de santé et du métier exercé. Les seniors et les salariés exerçant un travail dit « à risques » se voient proposer des taux d’assurance plus élevés que la moyenne.  

Le contrat de groupe et le contrat individuel : bien choisir entre ces deux types d’assurances crédit pour optimiser les coûts du prêt

Lorsque vous allez demander un crédit immobilier à votre banque, celle-ci va automatiquement vous proposer de souscrire rapidement son assurance de groupe. Cependant, il faut savoir que malgré sa simplicité, l’assurance groupe des banques est particulièrement coûteuse, alors qu’elle n’offre qu’une couverture limitée. La particularité du contrat d’assurance de groupe est que les mensualités de tous les clients sont mises en commun, afin d’éviter de trop grands écarts entre les différents profils. Ainsi, les clients paient un montant globalement similaire, même s’il existe toujours une différence marquée entre les assurés au profil santé considéré plus fragile que d’autres. À l’inverse, certains organismes assureurs proposent des contrats d’assurance individuels, qui permettent de payer des mensualités plus adaptées à sa situation de santé. En plus d’être globalement moins coûteux, ces contrats d’assurance emprunteur sont généralement plus adaptés au profil ainsi qu’au métier de l’assuré. Vous l’aurez compris : si vous êtes jeune et n’avez pas de problèmes de santé, vous y gagnerez bien plus en optant pour un contrat d’assurance individuel. Mais si, par exemple, vous avez plus de 60 ans, l’assurance individuelle ne vous proposera pas forcément un meilleur taux.  

Désormais, la délégation d’assurance permet à tous les emprunteurs de changer d’organisme assureur afin de de faire baisser le coût du crédit

Avant 2010, les banques pouvaient encore obliger leurs clients à opter pour leur assurance de groupe. Néanmoins, depuis la loi Lagarde, tous les emprunteurs ont désormais le droit de changer librement d’établissement assureur pour se tourner vers un organisme externe à la banque et choisir un contrat d’assurance individuel. Cependant, il faut garder à l’esprit que la délégation d’assurance est une démarche relativement complexe, qui nécessite de bien comparer les assureurs. Aussi, afin d’être accompagné au mieux pour cette étape, faire appel à un courtier immobilier vous sera très utile.  

Pour vous faire aider dans vos démarches de délégation d’assurance, vous pouvez recourir dès maintenant aux experts Prelys

Experts du prêt immobilier et de l’assurance emprunteur, les courtiers Prelys sauront vous accompagner dans la délégation d’assurance et faire baisser le coût du crédit. Ils se chargeront notamment de trouver l’organisme assureur qui vous convient le mieux, puis de vous négocier un contrat avantageux et adapté. Les agences Prelys sont situées en région Centre-Val de Loire (Blois, Orléans, Tours, Bourges), dans les villes de Nantes, de Rennes et de Bayonne ainsi que sur l’île de la Réunion (Saint-Pierre, Saint-Leu, Saint-Paul). Pour être accompagné par les courtiers Prelys dans vos démarches de délégation d’assurance, il vous suffit de remplir ce formulaire. L’un de nos conseillers vous recontactera dans les 24 heures pour une étude gratuite et sans engagement.  

Les frais de garantie du crédit immobilier sont également un coût à ne pas négliger

À l’instar de l’assurance emprunteur, payer la garantie du prêt est obligatoire pour décrocher un crédit auprès d’une banque. En effet, si vous n’arrivez plus à rembourser vos mensualités sans avoir eu un problème de santé permettant de faire marcher votre assurance, la garantie assurera le remboursement du crédit à votre place. Il existe deux types de garanties :
  • Les garanties personnelles, grâce à une société de cautionnement qui s’engage à payer les mensualités si l’emprunteur est défaillant. Il s’agit de la garantie préférée des banques, mais c’est également la plus coûteuse.
  • Les garanties réelles, telles que l’hypothèque ou le nantissement, qui permettent à la banque de se saisir directement du bien pour rembourser le crédit en cas de défaillance.
Bien que le coût puisse varier considérablement en fonction de la garantie souhaitée, elle ne dépasse que rarement 2 % du capital emprunté.  

Les frais annexes du crédit immobilier représentent aussi un coût à prendre en compte

Enfin, quelques frais annexes s’ajouteront au coût total de votre crédit. Parmi ces éléments supplémentaires, on peut notamment citer :
  • Les frais de dossier, qui sont facturés par la banque afin de compenser l’étude approfondie qu’elle a menée sur votre dossier de demande de prêt. Généralement compris entre 500 € et 1500 €, les frais de dossier ne peuvent pas excéder 1 % du montant emprunté.
  • Les honoraires de courtage, si vous avez fait appel à un courtier en prêt immobilier. Néanmoins, dans la grande majorité des cas, les honoraires du courtier seront largement compensés par la baisse des taux qu’il vous permettra d’obtenir. Pour en savoir plus sur le tarif du courtier immobilier, cliquez ici.
Réseau Prelys Courtage
4.9
Basé sur 3837 avis
×
js_loader