Vous souhaitez demander un crédit immobilier, mais vous hésitez à comparer plusieurs offres de prêt ? Si le taux d’intérêt bancaire est le principal critère à prendre en compte pour estimer le coût du crédit, il n’est pas le seul pour autant. L’assurance emprunteur et les frais annexes peuvent notamment avoir un impact considérable sur votre taux annuel.

Découvrez pourquoi il est important de comparer les offres de financement, et quelles sont les meilleures méthodes pour le faire.

 

Pour un même profil et une même durée de crédit, toutes les banques ne proposent pas les mêmes offres de financement

Bien que les taux immobiliers soient globalement bas, toutes les banques ne proposent pas les mêmes offres de prêt. Par exemple, un ménage aux revenus moyens souhaitant emprunter sur une durée de 10 ans pourra tout à fait se voir proposer un taux d’intérêt bancaire de 0.70 % dans une banque et de 1 % dans une autre.

Aussi, certaines banques seront enclines à offrir les frais de dossier à un client ayant un bon dossier, tandis que d’autres les factureront. De plus, il faut savoir que les banques ont tendance à réserver leurs meilleurs taux à leurs nouveaux clients, afin d’attirer des profils sérieux qui pourront épargner chez eux.

En fin de compte, le meilleur moyen de décrocher un taux compétitif consiste à mettre les banques en concurrence, et donc à comparer leurs différentes offres de financement. Pour ce faire, vous pouvez vous faire aider par un courtier en prêt immobilier qui, grâce à sa connaissance des banques, saura vous guider au mieux.

 

Pour comparer deux offres de crédit, le taux d’intérêt bancaire n’est pas le seul élément à prendre en compte

Quand on souhaite comparer plusieurs offres de prêt, il peut être tentant de se fier uniquement au taux d’intérêt bancaire, dit « taux brut » ou « taux nominal », qui est défini par les banques en fonction de la qualité de votre dossier et peut être négocié.

Pourtant, même si le taux d’intérêt bancaire joue le rôle principal sur le coût du crédit immobilier, plusieurs autres éléments rentrent en ligne de compte. Parmi eux, le taux de l’assurance-crédit, le coût de la garantie et les frais de dossier.

 

Le taux d’assurance représente une part considérable du coût du crédit, mais peut être baissé grâce à la délégation d’assurance

Notamment composée d’une garantie maladie, invalidité et décès, l’assurance emprunteur est nécessaire pour décrocher un prêt immobilier. Aussi, après le taux d’intérêt bancaire, le taux de l’assurance-crédit constitue l’élément le plus important du prêt immobilier, puisqu’il représente en moyenne un tiers de son coût annuel. 

Lorsque vous allez demander un crédit à la banque, celle-ci vous proposera d’opter pour son assurance de groupe. Bien que ce contrat d’assurance soit facile et rapide à souscrire, il est également coûteux. De plus, les frais de l’assurance emprunteur pourront être plus élevés dans une banque que dans une autre.

Vous pourriez donc recevoir une proposition de prêt avec un taux d’intérêt bancaire relativement faible, mais qui serait en réalité associée à une assurance particulièrement coûteuse. Heureusement, depuis la loi Lagarde, les emprunteurs ont désormais la possibilité de choisir librement leur contrat d’assurance emprunteur, en optant pour un contrat d’assurance individuel, externe à la banque et souvent bien moins coûteux. Vous pouvez faire une demande d’assurance de prêt immobilier en ligne, un conseiller Prelys vous rappelle dans les 24h.

 

Les coûts de la garantie jouent également un rôle important dans la somme totale du prêt

Tandis que l’assurance-crédit sert à protéger l’emprunteur et sa famille face à une maladie ou un accident, la garantie du prêt permet de protéger la banque elle-même. Il peut s’agir d’une garantie réelle (nantissement ou hypothèque) ou d’une garantie personnelle, par l’intermédiaire d’une société de cautionnement.

Le type de garantie le plus apprécié des banques reste la société de cautionnement, qui offre une meilleure sécurité pour les deux parties, mais est également plus chère. Bien que le montant des frais de garantie dépasse rarement 2 % du montant emprunté, ils restent un paramètre à prendre en compte dans la comparaison des offres

 

Les frais de dossiers peuvent être plus ou moins élevés selon l’offre de crédit immobilier

Enfin, en contrepartie de l’étude qu’elle aura menée sur votre profil, la banque vous demandera de payer des frais de dossier, qui seront habituellement compris entre 500 et 1 500 €. À l’instar du taux d’intérêt, les frais de dossier pourront être négociés à la baisse, voire même supprimés. Dans tous les cas, ils ne pourront pas excéder 1 % du montant emprunté.

Vous l’aurez compris : il existe de nombreux critères dont il faut tenir compte pour réellement comparer deux offres de prêt. Néanmoins, au moment de vous proposer un crédit, la banque devra vous communiquer un chiffre indiquant le taux exact des frais que vous aurez à payer chaque année : le TAEG (Taux Annuel Effectif Global).

 

Le TAEG est le seul chiffre permettant de bien comparer deux offres de prêt

Obligatoirement communiqué par les établissements de prêt au moment de vous faire une proposition de crédit, le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) sert à comparer rapidement et simplement deux offres. Il est calculé par la banque elle-même, à partir des éléments suivants :

  • Le taux d’intérêt nominal de votre crédit, dit « taux d’intérêt brut »
  • Le taux de l’assurance-crédit
  • Les frais de dossier
  • Les frais de garantie
  • Les frais de gestion de compte
  • Les frais de courtage
  • Et tous les autres frais qui pourraient être inclus dans l’offre de crédit

Il est à noter que les frais de notaires ne sont pas pris en compte dans le calcul du TAEG, étant donné qu’ils ne sont pas liés à l’offre de crédit.

 

Vous ne connaitrez le montant exact du TAEG qu’au moment de la proposition de prêt officielle

Si le taux d’intérêt bancaire est rapidement calculé par la banque une fois votre demande de prêt effectuée, ce n’est pas le cas de votre taux d’assurance, qui nécessitera une étude plus longue de votre profil santé. Par conséquent, vous ne pourrez connaître le véritable TAEG que lorsque vous recevrez l’offre de prêt par voie postale.

Cela dit, après votre demande de financement et avant de vous faire une proposition officielle, la banque pourra vous communiquer une estimation relativement fiable de votre TAEG. Cela vous permettra, en amont, de vous faire une idée solide sur les offres de crédit les plus intéressantes reçues.

Cependant, bien comparer les offres bancaires n’est pas toujours une mince affaire. En effet, lorsque vous aurez signé votre compromis de vente, vous n’aurez généralement que 45 jours pour décrocher votre crédit immobilier.

Lorsque vous recevrez la proposition de prêt, vous n’aurez probablement plus beaucoup de temps pour vous décider. Aussi, afin de mener votre projet en toute sérénité, vous pouvez faire appel à un professionnel qui vous accompagnera dans vos démarches.

 

Spécialiste du crédit, le courtier immobilier pourra comparer les offres de financement à votre place

Le courtier en prêt immobilier a pour particularité de bien connaître le marché du crédit, ainsi que la politique des différentes banques. Fort de son expérience et de son réseau de partenaires, il vous fournira un accompagnement et des conseils pertinents dans votre recherche de crédit immobilier.

Recourir à un courtier en prêt immobilier sera l’assurance d’avoir un partenaire de confiance qui vous guidera dans chaque étape. De plus, grâce à une comparaison efficace des offres de crédit, l’expert du courtage vous fera gagner du temps et de l’argent.

 

Situés en France métropolitaine et sur l’île de la Réunion, les courtiers Prelys vous aideront à comparer les offres de prêt

Si vous recherchez un courtier immobilier pour vous aider à vous décrocher la meilleure offre de crédit, vous êtes au bon endroit. Experts des banques, les conseillers de Prelys Courtage se chargeront de vous constituer un dossier convaincant. Ensuite, ils démarcheront les banques avant de négocier à votre place pour vous obtenir le meilleur taux possible.

Prelys Courtage dispose d’agences situées notamment en région Centre-Val de Loire (Blois, Orléans, Tours, Bourges), dans les villes de Rochefort, Bayonne, de Rennes et de Nantes, ainsi que sur l’île de la Réunion (Saint-Leu, Saint-Paul, Saint-Pierre, Saint-Denis). Grâce à leur parfaite connaissance des banques dans leurs zones de chalandise, nos courtiers sauront vous fournir un accompagnement idéal.

Vous souhaitez être accompagné par un courtier Prelys afin de comparer efficacement plusieurs offres bancaires ? Il vous suffit de cliquer sur ce lien, et de remplir le formulaire prévu à cet effet. Nous vous rappellerons dans les plus brefs délais pour vous fournir une étude gratuite et sans engagement de votre projet de prêt immobilier.