Quand vous allez demander un crédit immobilier à votre banque, celle-ci vous demandera de monter un dossier de demande de prêt. Celui-ci devra contenir un certain nombre de documents et pièces justificatives, afin que la banque puisse vérifier votre situation familiale, financière et professionnelle.

Dans ce tutoriel, découvrez pourquoi le dossier de prêt est aussi important, mais aussi quelles pièces justificatives fournir et quels documents ajouter pour mieux convaincre les banques.

 

Le montage du dossier de demande de prêt est une étape fondamentale pour obtenir un crédit immobilier

Le dossier de demande de prêt est le premier élément que la banque recevra de vous. Il lui permettra notamment de déterminer si vous correspondez aux attentes de l’établissement. Aussi, afin de rassurer les banques, votre dossier de demande de prêt devra démontrer que vous avez une situation professionnelle et financière stable.

Gardez à l’esprit qu’il est nécessaire de fournir un dossier complet pour obtenir un crédit immobilier. De même, si vous présentez un dossier de qualité avec des documents supplémentaires réellement pertinents, vous augmenterez vos chances d’obtenir des taux compétitifs.

C’est aussi la raison pour laquelle, si vous manquez d’expérience, il est conseillé de faire appel à un courtier immobilier qui saura vous aider à monter un bon dossier de prêt.

 

Le dossier de prêt devra inclure les documents permettant de prouver votre identité et votre situation familiale

Tout d’abord, votre dossier de demande de prêt devra comporter les éléments servant à vous identifier et à définir votre situation familiale. Bien entendu, si vous empruntez en couple, les deux emprunteurs devront fournir leurs propres pièces justificatives. Les principaux documents personnels à intégrer sont les suivants :

  • Une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport)
  • Ou votre carte de séjour si vous êtes un ressortissant étranger travaillant en France. Pour mieux rassurer les banques, il est préférable d’avoir une carte de séjour ayant une durée de 10 ans.
  • Votre livret de famille : si vous avez des enfants à charge, il servira notamment à faire une estimation des frais qui leur sont liés.
  • Notez que si vous touchez ou payez une pension alimentaire, les documents devront mentionner l’âge de vos enfants.
  • Votre contrat de mariage, qui permettra à la banque de connaître votre régime matrimonial (communauté réduite aux acquêts, séparation de biens, communauté universelle ou participation aux acquêts).
  • Ou, si vous êtes divorcé, votre jugement de divorce, qui servira à prouver à la banque votre indépendance financière.
  • Un justificatif de domicile, tel qu’un relevé de compteur EDF ou une simple facture, peu importe que vous soyez locataire, propriétaire ou hébergé à titre gratuit.
  • Si vous êtes locataire, vous aurez également besoin de votre contrat de bail.
  • Si vous êtes locataire d’un logement de fonction, il vous faudra un contrat de bail ainsi qu’un justificatif de logement de fonction.
  • Si vous êtes propriétaire, vous devrez fournir une attestation de propriété.
  • Si vous êtes hébergé à titre gratuit, il vous faudra une attestation d’hébergement émanant de la personne qui vous loge, ainsi qu’une photocopie de sa carte d’identité.

 

Afin de prouver la stabilité de vos revenus, vous devrez intégrer les documents attestant de votre situation professionnelle

Pour la prochaine étape, vous aurez besoin de fournir tous les documents nécessaires à la banque pour analyser votre situation financière. Naturellement, les pièces justificatives à présenter ne seront pas les mêmes selon votre statut. Dans le cas où vous n’êtes pas salarié en CDI, l’objectif sera de prouver que vos revenus sont suffisamment stables et réguliers.

Si vous êtes salarié(e) (en CDI, en CDD ou en intérim), vous aurez besoin de :

  • Vos 3 derniers bulletins de salaire
  • Votre contrat de travail

Si vous êtes fonctionnaire, vous devrez également présenter votre attestation de titularisation.

Si vous êtes travailleur ou gérant non-salarié dans le commerce, l’artisanat ou l’agriculture, il vous faudra :

  • Vos 3 derniers bilans comptables.
  • Votre extrait Kbis ainsi que les statuts de votre structure.

Si vous exercez une profession libérale, vous devrez fournir :

  • Vos 3 dernières déclarations 2031 ou 2035 ou vos 3 derniers bilans comptables.
  • Votre extrait Kbis ainsi que les statuts de votre structure.
  • Si vous êtes intermittent du spectacle, il vous faudra vos 24 derniers bulletins de salaire.

 

Les pièces justificatives permettant d’évaluer votre situation financière devront également être incluses

Après avoir vérifié votre identité et vos revenus professionnels, la banque cherchera à évaluer vos finances. Toutes vos rentrées d’argent non professionnelles sont concernées. Vous devrez donc fournir les pièces justificatives suivantes :

  • Vos 3 derniers relevés pour chacun de vos comptes bancaires. Si vous n’êtes pas salarié en CDI, vous pouvez en intégrer davantage afin de prouver la stabilité de vos revenus et votre bonne gestion financière.
  • Un justificatif d’épargne, qui permettra de prouver que vous êtes en mesure de financer l’apport de votre futur crédit.
  • Même si vous ne voulez pas financer un apport pour votre crédit immobilier, il est toujours préférable de montrer l’étendue de votre épargne. Cela prouvera à la banque que vous avez une bonne santé financière.
  • Les offres de crédit et tableaux d’amortissements de vos prêts en cours, si vous en avez.
  • Vos attestations de propriété, si vous possédez un ou plusieurs biens immobiliers.
  • Votre justificatif de revenus locatifs, si vous louez un ou plusieurs biens immobiliers.
  • Les justificatifs de vos autres revenus.
  • Vos 2 derniers avis d’imposition.

 

Pour justifier la demande de prêt, il faut aussi inclure tous les documents relatifs à votre projet immobilier

Étant réservé à l’achat d’un appartement ou d’une maison, le prêt immobilier ne peut être accordé qu’une fois le logement trouvé et réservé. Aussi, avant de vous accorder un crédit, la banque devra s’assurer que votre projet est réel. Pour ce faire, elle vous demandera les documents justificatifs suivants : 

  • Le compromis de vente ou la promesse de vente si vous achetez dans l’ancien.
  • Le contrat de réservation si vous achetez dans le neuf via un contrat de VEFA ou un CCMI.

 

N’hésitez pas à ajouter toutes pièces justificatives pouvant aider à démontrer votre bonne santé financière

Selon la plupart des banques, le principal enjeu du dossier de crédit est de définir la « santé financière » du client. Aussi, afin de mieux convaincre, n’hésitez pas à inclure toutes sortes de documents pouvant jouer en votre faveur : livrets d’épargne, assurance vie, patrimoine, etc.

 

Ajouter des documents supplémentaires à son dossier de prêt est vivement recommandé quand on est indépendant ou en CDD

Ce n’est pas un secret : pour accorder un crédit immobilier à un taux compétitif, les banques recherchent avant tout la sécurité. Pour des raisons statistiques, elles privilégient donc les clients ayant des revenus suffisants, étant salariés en CDI et, de préférence, empruntant à deux.

Bien entendu, au même titre qu’il est possible d’emprunter en ayant des revenus modestes, il est également possible d’emprunter en étant indépendant ou en CDD. Cela dit, pour convaincre les banques lorsque l’on n’est pas CDI, il est important de présenter un dossier pertinent. Il sera donc préférable d’y ajouter le maximum d’éléments pouvant prouver aux banques que vous êtes un client fiable, qui sait gérer son argent.

Cependant, afin de savoir quels éléments valoriser dans votre dossier de crédit pour convaincre les banques, il est préférable de vous faire aider par un professionnel. Spécialistes du prêt immobilier, les courtiers sont les mieux placés pour vous accompagner dans cette démarche.

 

Faire appel à un courtier en prêt immobilier est idéal pour monter son dossier de prêt

Si vous souhaitez vous assurer d’avoir un dossier complet et suffisamment pertinent pour décrocher un crédit à des taux compétitifs, recourir à un courtier est la meilleure solution. En effet, puisqu’il connait parfaitement les attentes des banques, le courtier immobilier vous fera gagner un temps précieux dans la constitution de votre dossier de demande de prêt.

Aussi, le professionnel du courtage déterminera quelles sont les pièces justificatives supplémentaires à mettre en avant dans votre dossier de prêt. Si vous êtes indépendant ou en CDD, il veillera notamment à prouver votre bonne gestion financière et la régularité de vos revenus.

Au-delà du montage de votre dossier de prêt, le courtier immobilier pourra vous aider à comparer les offres bancaires pour trouver celle qui conviendra le mieux à votre projet. Grâce à ses contacts au sein des établissements de crédit, il sera même en mesure de faire passer votre dossier en priorité.

 

Prelys Courtage vous aidera à présenter toutes les pièces justificatives pour votre dossier de prêt

Vous recherchez un courtier pour monter votre dossier de prêt avec toutes les pièces justificatives requises ? Experts du crédit immobilier, les courtiers de Prelys Courtage vous accompagneront de A à Z.

Les experts Prelys sont situés en France métropolitaine (Orléans, Tours, Blois, Nantes, Bourges, Bayonne, Rennes) ainsi qu’à la Réunion (Saint-Leu, Saint-Paul, Saint-Pierre). Forts de leur expérience auprès des établissements bancaires, ils sauront vous monter un dossier de prêt complet, pertinent et convaincant.

Remplissez dès maintenant notre formulaire simplifié en cliquant sur ce lien. Un expert Prelys vous appellera dans les plus brefs délais afin de discuter de votre projet et d’étudier votre situation de manière approfondie. La prise de contact est entièrement gratuite et sans engagement.